L'administration et la sélection faite par le célèbre peintre Fernando de Szyszlo et l'Historienne de l'Art Cecilia Bákula ont permis que les textes en Espagnol, Anglais et alternativement en Français nous placent dans le contexte artistique de l'ancien art péruvien. Le spectaculaire travail de muséographie et d'éclairage des 11 salles d'exhibition du musée, font ressortir la beauté de la peinture et de la sculpture de la préhistoire.





SALLE MOCHICA

Se sont les mochicas qui imposent un changement radical dans l’élaboration des céramiques, atteignant un degré de réalisation d’œuvres de très grande qualité. Dans celles-ci se fait l’étalage naturel du travail pictural et de l’adresse sculpturale. Grâce à cela, nous sommes en mesure de connaître l’homme Mochica, nous découvrons son environnement, nous nous rapprochons de la compréhension de son monde, de son intimité, ses croyances et ses coutumes. Grâce à cette céramique, réaliste, profonde et sereine, les hommes du Pérou précolombien traversent le temps de l’histoire.